Comment bien utiliser son chauffage d’appoint ?

Installer un chauffage d’appoint en complément d’un système de chauffage principal peut permettre de gagner en confort dans la maison tout en réduisant ses dépenses énergétiques. Cela à condition de l’utiliser de manière efficace, c’est-à-dire en le mettant en marche au bon moment, et en choisissant bien son emplacement dans la pièce et dans la maison.

Quand utiliser son chauffage d’appoint ?

  • En intersaisons, c’est-à-dire en début d’automne ou à la fin de l’hiver, lorsque les températures sont modérées et ne justifient pas de laisser le chauffage central allumé ;
  • Pour réchauffer ponctuellement une pièce rarement utilisée – cave, grenier ;
  • Pour réchauffer rapidement les pièces devant être un peu plus chaudes que le reste de la maison, par exemple la salle de bains juste avant de prendre sa douche – un simple chauffage électrique soufflant peut faire l’affaire et permet de gagner en température très rapidement -, ou encore la chambre au moment du coucher – les radiateurs à bain d’huile peuvent être allumés quelques heures avant de se coucher puis éteints juste avant de s’endormir, et néanmoins irradier de la chaleur toute la nuit grâce à leur forte inertie ;
  • Pour chauffer régulièrement de petites surfaces – studios, chambres – lorsque le système de chauffage principal est défaillant.

De manière générale, pour vos autres besoins en matière de chauffage, il est préférable de se tourner vers une solution de chauffage fixe. En effet, si les chauffages d’appoint présentent l’avantage de réchauffer rapidement des surfaces de taille modérée, ils sont relativement consommateurs d’énergie donc moins économiques pour une utilisation de longue durée.

Où placer son chauffage d’appoint ?

Le premier facteur à prendre en considération au moment de choisir l’emplacement du chauffage d’appoint est la sécurité :

  • Le chauffage d’appoint ne doit jamais être en contact avec d’autres objets (fauteuils, rideaux, lits) ;
  • Pour les chauffages dont les parois chauffent fortement (chauffages à bain d’huile ou poêles), délimitez un périmètre de sécurité pour éviter les risques de brûlure, notamment pour les enfants ;
  • Assurez-vous que la pièce soit bien aérée, notamment pour les chauffages au fioul ou pétrole.

Pour maximiser l’efficacité d’un chauffage d’appoint :

  • Placez-le au maximum au centre de la pièce, la chaleur se diffusera de manière plus uniforme ;
  • Évitez de le placer le long d’un mur car une grosse partie de la chaleur produite sera dégagée vers un espace non utilisé ;
  • Évitez également de le placer sous une fenêtre, qui aura tendance à absorber un maximum de la chaleur produite aux dépends du reste de l’espace ;
  • Orientez bien les chauffages soufflants ou à diffusion de chaleur dirigée vers le centre de la pièce.

Finalement, pour optimiser tout système de chauffage, qu’il soit d’appoint, fixe ou mixte, pensez avant tout à améliorer l’isolation de votre logement. Certaines solutions simples permettent de réduire fortement les déperditions de chaleur et vos dépenses énergétiques, comme par exemple l’ajout de rideaux aux fenêtres ou pour cloisonner les espaces chauffés.

Laisser un commentaire