Comment entretenir son poêle à bois ?

Entretenir régulièrement son poêle à bois est indispensable si l’on veut maximiser son rendement tout en limitant les risques de feu de cheminée et en prolongeant sa durée de vie. Cela passe par quelques mesures simples d’entretien à faire régulièrement et d’autres mesures exceptionnelles à faire, ou à faire faire, une ou deux fois par saison.

Faire un nettoyage régulier du foyer

Foyer Poêle à bois

S’il n’est pas nécessaire de nettoyer un poêle à bois après chaque utilisation, il faut néanmoins veiller à garder un foyer propre et dégagé pour assurer une meilleure circulation de l’air et un meilleur contact des flammes avec les parois métalliques. Cela signifie :

  • Enlever la suie collée sur la vitre du foyer. La méthode la plus simple pour cela est la pyrolyse: il vous suffit d’allumer un feu très vif pendant quelques dizaines de minutes, la suie se décollant sous l’effet d’une chaleur intense. Si cela n’est pas suffisant, vous pouvez frotter la vitre avec un bout de papier journal humidifié trempé dans les cendres, puis l’essuyer avec un bout de papier propre. Si vous n’êtes pas convaincu par l’efficacité de cette méthode ancestrale, on trouve également dans le commerce des produits chimiques spécial poêle à bois ; faites attention en les utilisant car leur effet corrosif peut abîmer les joints du four ;
  • Vider les cendres en excès à l’aide d’un seau en métal, en faisant attention aux cendres incandescentes. A noter que les cendres de cheminée sont un excellent fertilisant et peuvent être incorporées dans le compost ou répandues directement au pied des arbres. Il est inutile de vider complètement les cendres ; au contraire, il est toujours préférable d’en laisser un petit lit pour mieux isoler la chambre de combustion du sol et faciliter le rallumage du feu.

Mesures d’entretien exceptionnelles

Les poêles à bois produisant des dépôts de suie et de poussière importants, il est de temps en temps nécessaire de bien dégager les pièces les plus encrassées :

Aspirateur poele a bois

  • Si votre poêle est muni d’un conduit d’évacuation ou que vous utilisez une cheminée, il est obligatoire de le faire ramoner par un professionnel deux fois par an, de préférence une fois au début de la saison et une fois au milieu ;
  • Les pièces internes (grille de combustion, réflecteur, entrée du conduit d’évacuation) doivent être nettoyées au moins une fois par an à l’aide d’une brosse. Vous pouvez profiter de l’occasion pour vérifier l’usure des pièces et les changer au besoin ;
  • En fin de saison, vous pouvez vider entièrement les cendres du foyer, brosser les pièces internes et aspirer la grille de combustion.

Finalement, entretenir son poêle à bois est une habitude à prendre mais n’est pas très contraignant. Il l’est d’autant moins si vous utilisez toujours du bois propre et bien sec et que vous allumez des feux vifs permettant une meilleure combustion et un encrassement moindre.

Laisser un commentaire