Pourquoi opter pour un chauffage d’appoint ?

Les beaux jours étant désormais derrière nous, voici le moment où nous repartons en quête de chaleur dans nos intérieurs. Dans bien des cas, le recours au chauffage d’appoint pourra s’avérer utile et pertinent.

De manière générale, il interviendra dès lors que l’utilisation du chauffage central est impossible, insuffisante ou peu appropriée.

Électrique, à gaz ou à pétrole, les possibilités sont nombreuses, et offrent certains avantages.

Principaux avantages du chauffage d’appoint

Poêle à bois

L’atout majeur du chauffage d’appoint tient en son aspect pratique. Par définition indépendant de la source de chauffage principale, son utilisation est surtout et avant tout ponctuelle et ciblée.

Souvent petit et léger, il peut être facilement déplacé d’une pièce à l’autre. Performant, il permet une montée en température rapide et parfaitement localisée sur une zone précise.

Son prix d’acquisition est en principe assez raisonnable (à partir de quelques dizaines d’Euros). Utilisé à bon escient, le chauffage d’appoint peut de plus s’avérer particulièrement économique en termes de consommation d’énergie.

Un chauffage « à la demande »

Radiateur électriqueEn cas de coup de froid passager, ou pour réchauffer les soirées fraîches des intersaisons, il permettra de s’épargner la mise en marche souvent longue et fastidieuse du système principal, au demeurant peu utile.

Il peut intervenir en renfort en cas de grand froid, quand la source de chaleur principale ne parvient pas à atteindre et maintenir une température confortable. De même, dans certaines pièces la température fournie par le chauffage principal est parfois trop basse : quelques minutes de chauffe supplémentaire avant la douche ou le coucher apporteront un confort non négligeable.

On pourra avoir recours au chauffage d’appoint dans les zones peu exploitées au quotidien (chambres d’invités, annexes et dépendances, résidence secondaire), où il est exclu de chauffer en continu. Parfois, le raccordement au chauffage central y est même inexistant.

A noter que certains systèmes sont même destinés à une utilisation en extérieur : idéal pour profiter d’un dîner sur la terrasse en fin d’été !

Pour conclure…

Qu’il s’agisse de confort ou d’économie, opter pour un chauffage d’appoint est souvent une démarche judicieuse. Néanmoins, son utilisation doit être maîtrisée afin d’éviter certaines déconvenues.

Utilisé en continu, il perd tout intérêt économique, car il est souvent assez gourmand en énergie.

Les risques liés aux brûlures et aux intoxications au monoxyde de carbone sont bien réels.

Un chauffage d’appoint doit donc rester attaché à sa fonction première, et en aucun cas devenir source principale de chauffage.

Laisser un commentaire